La Représentativité CFTC Kiloutou

La Représentativité des syndicats chez Kiloutou :

Que faut-il remarquer ?

1- La forte progression de la CFTC Kiloutou (merci à vous).

La CFTC Kiloutou est la 3eme organisation syndicale avec un taux de représentativité de 19,29 % (+5,65 %) .

Vous nous avez apporté votre confiance car vous savez que nous sommes un syndicat libre, constructif, et indépendant. Nous défendons vos droits et vos revendications.

Vous remarquerez que 3 syndicats régressent. (CFDT -4,27%, CGT -5,82%, FO -1,94%).

La CGT continue a chuter. A ce rythme, elle ne sera plus représentative en 2019 si elle passe en dessous des 10 %.

FO est sanctionnée de près de 2 %.

2- La très faible participation des équipiers du collège Employés.

Seulement 324 employés ont voté sur 2280. Seulement 14 % de votant. C’est identique pour le collège Agent de Maîtrise avec seulement 30 % de votant. C’est un taux anormalement très bas !

3- La très faible participation en général sur tous les collèges.

Seulement 23 % des salariés de Kiloutou ont voté. Le vote électronique est pourtant la solution de vote la plus pratique et confidentielle qui soit pour le salarié.

4- La forte participation des cadres, 69 % des cadres ont voté.

C’est très étonnant car dans beaucoup d’autres entreprises le collège cadres n’obtient à peine que 10 % de représentativité avec un très faible taux de participation.

Que faut il changer ?

Si vous voulez être défendu et dignement représenté il faut VOTER ! lors des prochaines élections professionnelles de 2019. (surtout les collèges employés et agents de maîtrise).

Pourquoi choisir de voter pour les candidats de la CFTC Kiloutou ?

  • Nous sommes les seuls à vous informer et vous assister. Notre site internet fêtera ses 10 ans d’information et assistance des équipiers de de tout services et toutes régions.
  • Nous proposons nos services chaque jour (pas seulement juste avant les élections comme les autres syndicats).
  • Nous avons notre propre service juridique CFTC (ce n’est pas celui de l’entreprise…)
  • Nos membres bénéficient de 12 jours de formation par an à la CFTC pour mieux vous conseiller,  vous défendre, assister les équipiers. Certains de nos membres sont aussi conseillers prud’homaux.
  • Nos adhérents ont la possibilité de se former en e-learning sur notre site de formation https://formation.cftc.fr/ quand ils le veulent.
  • Nous sommes les seuls a proposer gratuitement depuis 2015 le “Guide du Salarié Kiloutou” à tout les salariés. Ce guide regroupe les informations utiles du règlement intérieur, de la convention collective, des accords, du code du travail, pour vous faciliter la vie au quotidien.
  • Notre réseau d’adhérent et de sympathisant est le plus important des syndicat de Kiloutou.
  • Nous sommes un Syndicat Libre et Indépendant nos positions ne sont pas dictées ou influencées par la direction.
  • Nous sommes constructif. Nous explorons toujours toutes les solutions de médiation, de négociation avant de nous opposer si c’est nécessaire.

Tout cela, nous le faisons pour Vous.

 

Ce que la CFTC changerait si elle était majoritaire au CE :

  • Mieux gérer le CE : Le CE doit revoir son mode de gestion de certaines activités sociales et culturelles. Il doit réduire voire arrêter les ASC qui génèrent trop de pertes ou qui ne font bénéficier qu’une faible partie des équipiers.
    La CFTC Kiloutou a contribué à la réduction des pertes du CE depuis son entrée au CE en 2015 (entrée de 2 titulaires et 2 suppléants élus au CE).
    La CFTC a proposé que le CE mette une contribution plus importante pour baisser le prix de vente aux salariés. Il fallait proposer des tarifs plus attractifs et par conséquent transformer la perte en avantage pour le salarié pour s’offrir des vacances plutôt que de laisser des locations achetées par le CE vides. Ce qui fut fait.
  • Définir les règles pour un CE : Les règles d’attribution des activités sociales et culturelles doivent être connues, écrites et transparentes pour les salariés. (qui en profite, pourquoi, comment est défini le choix ?)
  • Un CE impliqué pour les salariés : Les membres du CE doivent participer au fonctionnement du CE. Ils doivent utiliser leurs heures de délégation pour servir les interêts des salariés.
    Certains membres du CE ne sont jamais venus en réunion de CE depuis qu’ils ont été élus en 2015. Lors des réunions de CE, il est fréquent de voir moins de 50 % des membres élus y participer ! soit 5 à 6 personnes et ce sont souvent les mêmes. La CFTC déplore un manque d’investissement de certains élus actuels. En 2019 il faut voter utile pour de vrais représentant : La CFTC
  • Un CE mieux formé : pour Les membres du CE doivent se documenter et se former dans le cadre de leur mandat. Le CE actuel n’a aucune documentation juridique ni bibliothèque. Le CE doit mettre en place une documentation sociale et juridique pour s’informer et se former.
  • Un CE qui communique : Le CE dépense près de 100 000 € en frais de communication (News letter, Catalogues vacances luxueux, lettres..) alors que cette dépense pourrait être mieux utilisée pour l’information et la formation du CE (formations, documentation,  abonnements).
    En 2015, les suppléants se sont vu refuser la formation CE alors qu’ils sont amenés à participer au CE en l’absence du titulaire. Un non sens quand on sait que c’est ce même CE qui décide de l’utilisation du budget.
  • Des comptes indépendants de l’entreprise : Actuellement c’est l’entreprise qui est “la banque” du CE. Les comptes du CE doivent être indépendants de l’entreprise. Le CE devrait ouvrir deux comptes bancaires comme c’est l’usage dans les autres entreprises. Un compte bancaire pour les frais de fonctionnement un autre compte pour les activités sociales et culturelles (ASC).  Le CE aurait une indépendance financière totale vis à vis de l’entreprise.
  • Des comptes publiés en détail : Pourquoi le CE actuel ne veut-il pas publier ses comptes avec précision ? Les comptes du CE et leurs utilisations doivent être publiés en détail, poste par poste, et en Euros. La participation du CE (la subvention) figurera également sur la publication des comptes. Ainsi les salariés pourront être informés des dépenses, les pertes, et de la réelle contribution du CE (l’avantage que l’entreprise accorde à ses salariés au travers de la participation (budget des ASC ** 0,45 %)
  • Un CE dans le respecter des règles :
    • Faire respecter les délais de diffusion des documents : 
      Les documents servant à voter les résolutions ou les décisions d’entreprise ou les accords seront fournis aux membres du CE dans le délai minimum d’un mois (obligation légale), ceci pour être consultés suffisamment tôt pour qu’ils puissent les étudier et faire appel à un expert si nécessaire. Comment un membre du CE peut-il décider d’un accord ou d’une résolution en ayant reçu des documents une semaine avant ou la veille ?
    • Les délais de fourniture des procès verbaux de réunion de CE seront fournis dans les 15 jours maximum suivant la date du CE (c’est une obligation légale et ce délai n’est habituellement pas respecté).
    • Diffusion des procès verbaux :
      Les procès verbaux, comptes rendus du CE (PV de CE) seront communiqués au personnel avec un accès aux archives des PV. A ce jour cela n’est pas fait. La direction met les PV de CE dans la BDU (*). La CFTC ne cesse de demander à la direction de placer les PV de CE  (pour les parties non confidentielles) dans un Google Drive pour pouvoir informer les salariés en toute transparence. (* la Base de Donnée Unique est un dossier informatique sécurisé utilisé pour y placer les informations économiques et sociales de l’entreprise pour les NAO. aucun document n’est imprimable ou téléchargeable). Depuis mi 2017, les PV de réunion de CE sont placés dans Mydklik à disposition du personnel.
    • Faire appliquer un règlement intérieur du CE :
      Le CE doit mettre en place un règlement intérieur pour définir son fonctionnement. C’est une obligation légale mais son absence n’est pas sanctionné par la législation.
      La CFTC a travaillé en 2016 sur ce Règlement Intérieur qui est à ce jour terminé mais certains membres du CE des autres syndicats ne veulent pas le soumettre au vote. Le CE a dépensé des frais d’avocat. Cet avocat a été imposé par FO puisqu’il n’a pas fait l’objet d’un vote ni dans son choix, ni dans l’adoption de la dépense.Au final, la CFDT, FO, la CFE-CGC la CGT ne veulent pas soumettre au vote le règlement intérieur pourtant obligatoire. La CFTC Kiloutou dénonce cette situation.
  • Faire respecter la mise en place des commissions pour plus de transparence :
    La CFTC mettra en place les commissions obligatoires qui aujourd’hui ne sont pas créées.

    • Commission économique.
    • Commission d’information et d’aide au logement.
    • Commission formation professionnelle  et emploi.
    • Commission  de l’égalité professionnelle.
  • La CFTC créera des commissions facultatives pour améliorer le service aux équipiers (à ce jour aucune commission n’existe et aucun autre syndicat n’a souhaité les créer).
    • Commission bibliothèque (documentation économique et juridique du CE).
    • Commission Activités sociales et culturelles.
    • Commission prêt de matériel.
    • Commission « mutuelle et prévoyance ».

Ces commissions sont la base de l’animation de votre CE. A quoi bon élire des membres du CE si ils ne participent pas à la vie de l’entreprise !

Vous le constatez, beaucoup de choses doivent évoluer et changer, pour que les équipiers soient dignement représentés par des membres du CE responsables et actifs pour les salariés.

Pour cela, nous avons besoin de votre soutien lors des prochaines élections du CSE en 2019.

Accordez-nous les moyens de mieux vous servir et améliorer votre quotidien.

EN 2019 VOTEZ  CFTC Kiloutou

 **ASC : activité sociale culturelle (ciné, vacances, cartes, voyages…)